[Kitetoa, les pizzaïolos du Ouèb

Nicolas Sarkozy a d'étranges amis dans le cyber-espace

Je suis déçu. Le mot est faible. Figurez-vous que Nicolas Sarkozy ne m'a pas écrit à moi (lire le papier précédent sur ce sujet), personnellement. Non. Et même, mon email ne figure probablement pas dans son carnet d'adresses. Il a simplement acheté un fichier, un listing d'adresses email. Comme un vulgaire vendeur de lessive ou de Viagra. Je suis consterné. Mon avis pour le débat pour 2007, qu'il semblait solliciter dans son mail ne serait pas quelque chose qui l'intéresse au plus haut point?

A lire les très bons et très fouillés papiers de Bertand Lemaire, on dirait que non. voilà un ministre de l'Intérieur, accessoirement président de l'UMP, le parti de la majorité, réduit au simple statut de spammeur. Pour ce faire, il s'est adjoint les services de sociétés.

J'ai donc pris la peine de regarder de près qui avait joué avec mon adresse email. Qu'on ne se trompe pas, je le fais aussi avec les vendeurs de Viagra ou autres conneries pseudo miraculeuses.

Si j'en crois Bertrand Lemaire, le fichier a été fourni par Impact-net.com. Des gens bien sous tous rapport, déjà condamnés pour une triste affaire de collecte de données opérée par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite.

Je vous recommande la lecture de cette interview de Sohrab Heshmati sur le site Emarketing.fr (dont nous avions parlé sur Kitetoa.com). Ou celle-ci pour savoir combien vous avez été vendu à Nicolas Sarkozy.

La campagne d'e-mailing a quant à elle été gérée par L'enchanteur des nouveaux médias.

C'est là que ça devient intéressant. Figurez-vous que Arnaud Dassier, patron de ladite agence n'est pas un inconnu sur le terrain des méthodes « gros bras » du Web. Transfert.net avait pointé du doigt ses agissements et ceux de ses amis du groupe de joyeux drilles du site Ladroitelibre.com, mais aussi et surtout le résultat de leurs piednickelades.

Il est utile de regarder de plus près ce que dit un whois sur le domaine Ladroitelibre.com. L'email de contact, contact@alexandredelvalle.com amène l'internaute curieux sur le site d'un certain Alexandre del Valle (secrétaire général de ladite droite libre). On y trouvera une prose pour le moins énervée. Pour ne pas dire très ressemblante aux thématiques chères à l'extrême-droite israélienne. De lien en lien (crées vers les sites des uns vers les sites des autres et vice-versa), on se retrouvera sur le site du non moins énervé et énervant « Collectif contre tous les racismes » ou celui des « Musulmans laïcs de France ». Il semble que l'un des objectifs principaux de ces sites soit de faire passer le MRAP pour un grand satan « islamo-gauchiste ». Une idée que ne renie pas Ladroitelibre qui souhaite que le MRAP perde « son statut d'association subventionnée ».

Dans le cyber-espace, Nicolas Sarkozy choisit mal ses amis, semble-t-il... Ou bien le fait-il en toute connaissance de cause, comme son opération de spam légitimée par Franck Louvrier,son directeur de la communication à l'UMP ?

Il y a une suite à ce papier à lire ici

Lire le papier précédent

Kitetoa

k-version: 5.0