[Kitetoa, les pizzaïolos du 
Ouèb

Jean Dupont, représentant du peuple

J'ai peur. Je m'appelle Jean Dupont et j'ai peur. J'ai peur parce que je ne comprends pas. Je suis un représentant du peuple qui m'a élu. Mon rôle est de susciter et de voter des lois. L'armée, la police et les experts m'ont dit que des cyber-méchants pouvaient créer des désordres énormes avec quelques machines alors je me dois de durcir les lois dans ce domaine. Ca dissuadera. J'ai peut-être peur de ce qu'il pourrait advenir avec tous ces réseaux et ces machines, mais je vais inculquer une peur encore plus grande à ceux qui pourraient être tentés de faire du mal.

Aux Etats-Unis mes collègues réfléchissent à la prison à vie pour les pirates informatiques. Si seulement on pouvait leur couper les mains après leur sortie de prison pour éviter la récidive. Méfions-nous des systèmes de reconnaissance vocale. A Singapour, ils prévoient des « actions préventives » contre les cyber-terroristes . Je sais... On ne sait pas quelles seront ces « actions préventives », mais c'est normal, ça fait plus peur comme ça.

On m'a dit que les cyber-vilains pouvaient écrouler les réseaux de communication, couper l'électricité dans les hôpitaux, rendre fous les feux de signalisation, faire des dégâts dans les usines nucléaires. Il y a de quoi faire froid dans le dos. Cyber-terrorisons les cyber-terroristes avant qu'ls ne nous cyber-tuent!

Je sais que ce que je ne connais ni comprend me fait peur. Mais je sais que je leur ferai encore plus peur. J'ai la loi avec moi.

Le tout est de ne pas se tromper d'ennemi. Mais je ne peux pas me tromper. Je suis un représentant du peuple qui m'a élu. Mes actions sont légitimes et justes.

A suivre...

Sommaire de Petites peurs: gallerie de portraits

Kitetoa