[Kitetoa, les pizzaïolos du Ouèb

Anti-racistes: mon racisme est plus gros que le tien

Ce matin, le MRAP donnait une conférence de presse. Le contenu était alléchant. Il s'agissait de dresser un portrait de la galaxie LibertyWeb. Tout le monde sait qu'il s'agit d'un site hébergeant de nombreux serveur au contenu d'extrême-droite plus que douteux. Tout le monde sait également depuis des lustres que la personne ayant permis la mise en place de cette plate-forme d'édition électronique anonymisante n'est autre que le « Caméléon », l'initiateur de www.cameleon.org. Bref. La question était de savoir ce que l'on allait apprendre de neuf. D'autant que comme l'avait écrit le Canard Enchaîné il y a peu, il était de notoriété publique qu'une enquête policière avait beaucoup avancé, avec l'aide d'un groupe d'internautes, vers l'identification des auteurs et des initiateurs de LibertyWeb. Las. On ne saura pas aujourd'hui qui est le Caméléon. En revanche, on saura ce qui oppose le MRAP au CRIF.

Les questions de la salle ont très vite amené le débat bien loin d'Internet et de l'extrême-droite. L'idée était plutôt de savoir si le MRAP ne tolérerait pas les extrémistes pro-Palestiniens, et donc anti-Israéliens, tandis que le CRIF, lui, tolérerait peut-être les dérives de pro-Sharon anti-Arabes dans leurs manifestations respectives. En gros, cela a rapidement abouti à un débat d'idée étonnant: mon racisme anti-Arabes est plus gros que ton racisme anti-Juif et inversement. Chaque camp soulignant toutefois l'importance d'un regroupement des mouvements anti-racistes dont la dispersion ne fait que renforcer les racistes. Une telle vacuité laisse rêveur.

Le recentrage occasionnel sur le rapport laisse des questions sans véritables réponses. Pourquoi diffuser ce rapport, dans lequel on trouve tout de même quelques noms, alors qu'une enquête de police est en cours? Cela ne risque-t-il pas d'en compromettre le résultat? S'il s'agit de faire bouger les choses comme l'annonce le MRAP, pourquoi ne pas avoir identifié la personne qui se cache sous le le pseudonyme de Caméléon? Quels sont précisément les moyens que le MRAP appelle de ses voeux pour que les policiers et la justice puissent faire leur travail correctement dans le domaine du racisme via Internet? A chaque question sur ce sujet, les représentants du MRAP ont souligné qu'ils ne voulaient pas entrer dans le domaine de la technique. Qu'il suffit de très peu de connaissances pour identifier des auteurs de propos racistes. La surveillance des forums est par exemple utile. Mais on ne saura ni quel type de surveillance (humaine ou technique) le MRAP souhaiterait. Les forces de l'ordre et la justice n'ont pas les moyens, mais on ne sait pas ceux que l'on devrait leur attribuer. Bof. Tant que mon racisme reste plus gros que le tien...

Kitetoa

A lire: http://www.transfert.net/a9127