[Kitetoa, les pizzaïolos du Ouèb

Jean-Paul Ney - Dossier d'instruction: délires fantasmatiques

Note de Kitetoa: ceci est un extrait d'une des récentes pages de Jean-Paul Ney. Il y en a des comme ça à ne plus savoir qu'en faire. Lisez le dossier d'instruction de Jean-Paul Ney et jugez par vous-même.






Depuis 2002, les membres d'une secte - sur laquelle j'ai enquêté - m'ont menacé de mort à plusieurs reprises, plusieurs d'entre eux ont été identifiés par les services spécialisés. L'un est un confrère journaliste, déjà condamné par la justice pour piratage informatique et dont l'équilibre mental laisse à désirer: Il publie sur son site personnel des diffamations et attaque les gens qui ne lui plaisent pas, et ces derniers réagissent. Mais son site échappe à la justice... et donc à tout contrôle, il aime crier haut et fort que sa "femme est juriste"... Ses victimes racontent sur Internet. L'autre personnage peu recommendable est un activiste politique extrémiste et de surcroît multirécidiviste qui a finalement avoué face aux policiers être l'auteur des messages de mort. Le lien entre ces deux personnages a été clairement établit grâce à des constats par huissier de justice.

Des fausses informations sur ma personne circulent donc sur Internet. Des faux procès me sont fait avec des histoires inventées de toutes pièces, le tout hébergé sur un site en Suisse, bien loin des lois françaises.... C'est aussi ça Internet !

Ensembles, ces gens ont monté des sites Internet pour me nuire, me désinformer et me diffamer. Ils ont fait dire que j'étais un fasciste, un nazillon, un lepéniste... la méthode utilise ce qu'elle dénonce... Le problème, c'est que ces gens là ne connaissent rien de ma vie, ni de mes amis et encore moins des origines de ma famille. Après s'être attaqué à mon travail et à ma famille, je réagis, ils déposent plainte, une méthode pour pousser les gens à bout et ensuite se constituer en victimes. Une méthode qui n'a pas échappé à un juge parisien qui s'occupe du dossier depuis le début de cette année. Pour exemple, cette page constatée par huissier de justice montre l'acharnement d'un individu, qui je le rappelle est un père de famille...

Finalement, la police et la justice finissent par admettre que quelque chose ne tourne pas rond, d'autres victimes portent plainte à leur tour, des journalistes, des anciens commissaires de police, des éditeurs, des chefs d'entreprises... Tous victimes des mêmes malades mentaux.






Kitetoa

Retour au sommaire du dossier d'instruction de Jean-Paul Ney

Retour au sommaire du Dossier de Kitetoa.com sur l'affaire Kitetoa versus Jean-Paul Ney

k-version: 5.0