[Kitetoa, les pizzaïolos du Ouèb

Al-Quaïda-ta-mère.com

Tu t'es vu quand t'as bu? En voilà un slogan pub qui avait un sens. Un vrai. Quand t'as bu, tu es ridicule. Et quand tu es un « expert » ou un « journaliste » qui pond des avis éclairés sur le terrorisme, t'as souvent l'air ridicule aussi.

Tous les internautes qui ont suivi, sur le Net, les histoires d'Al-Qaïda gardent en mémoire le hoax sur les messages cachés dans des images à l'aide de procédés de stéganographie lancé par un journaliste américain qui inventait le contenu de ses articles. Nombreux sont ceux qui sont tombés dans le panneau, comme Jean-Paul Ney qui en fit toute une histoire -démontée en quelques lignes par Guillermito- sur Canal Plus.

Rien n'arrête les experts. Voici qu'une dépêche de l'AFP nous apprend que le « Le réseau terroriste Al-Qaïda a ordonné d'attaquer l'Europe dans un message diffusé le 29 sur Internet ». Etrangement, ces débiles de terroristes n'avaient pas pris la peine de cacher ce message dans une image trilple X avec un procédé que même la NSA ne peut casser (mouarf...) puisque les services secrets espagnols l'auraient remis à « leurs homologues britanniques », croit savoir le quotidien El Mundo.

Très au fait des relais d'Al-Quaïda sur le Net, l'AFP donne même l'url du site ayant lancé l'appel supposé. Et nous voilà surfant sur un site dont le nom de domaine est enregistré auprès d'une société américaine. Sachant ce que doivent faire les services secrets américains depuis le 11 septembre, il est probable qu'un site hébergé aux Etats-Unis aurait toutes les chances d'être « visité » et « écouté » (et quand bien même il ne serait pas hébergé aux USA, la rubrique "le monde fou, fou, fou des admins" devrait vous laisser imaginer quelques trucs). Bilan des courses, en toute logique, le vilain terroriste se connecte pour mettre en ligne son communiqué, il est lu en temps réel par un super James Bond américain qui le transmet à sa hiérarchie, remonte la trace du méchant et là, quelques heures plus tard, il y a au choix, une équipe de tueurs qui lui tombe dessus, ou, un Tomahawk... Non?

Alors si ce n'est pas ce qui s'est passé, et visiblement **ce n'est pas** ce qui s'est passé, que peut-on, en toute logique -autre que celle des experts- en conclure? peut-être que ces messages et autres revendications à 2 cent d'euro sur le Web ne sont pas crédibles au sens où elles ne mènent à rien et à personne à part à quelques excités du bulbe...

Ce qui est drôle c'est la propension des experts et des journalistes à tomber dans ce panneau. Difficile à croire, mais il y a bien une grande proportion de la population pour qui 2+2=5.

A propos, puisque l'on reparle d'Al Qaïda, il est où Ben Laden? C'est une ADM irakienne?

Kitetoa

k-version: 5.0