[Kitetoa, les pizzaïolos du Ouèb

www.lancearmstrong.com: fucked-up-privacy.com

Il y a longtemps, très longtemps, à une autre époque, lorsque la reine Nouvelle économie régnait sur le pays de Fais ce que tu peux sur Internet, les responsables de sites épinglés sur Kitetoa.com avaient une gadgetophrase toute prête et toute bête pour se justifier lorsque la presse les interrogeaient sur les fuites de données personnelles depuis leurs serveurs: « il s'agissait d'un serveur de développement et à aucun moment les données de nos clients n'ont été mises en danger ». Aujourd'hui, la gadgetophrase est même préventive. Elle est sur tous les sites Web dans la rubrique « privacy ».

C'est le cas du site qui héberge les multiples serveurs dédiés à Lance Armstrong. Il y a là une page très joliment rédigée sur ce que deviennent les données laissées par les visiteurs sur les sites.

Voilà une amusante gadgetopage dans la mesure où les six mille et quelques noms et emails des visiteurs sont accessibles via un simple navigateur... Non?



lire le papier précédent à propos du site de Lance Armstrong

Kitetoa

k-version: 5.0